3filles et dufil

3filles et dufil

Mademoiselle Milanor


Le short Sunset - La Maison Victor

Cet été Mademoiselle Milanor voulait se coudre un short et après quelques recherches, son choix s'est arrêté sur le modèle  Sunset proposé dans l'édition Juillet-Août du magazine la Maison de Victor (Edition N°4 - 2018). A l'atelier, nous aimons beaucoup ce magazine qui propose des modèles femmes, hommes et enfants en couture et en tricot. On trouve des patrons adaptés à chaque niveau de couture et les explications sont très claires, bien illustrées et les patrons sont simples à reporter.

 

 Capture plein écran 02112018 123443.jpg

Sunset est un short taille haute avec une ceinture à nouer à la taille. Sur le devant, il y a deux grandes poches plaquées. Il peut être porté avec ou sans revers.

Un modèle tendance qui peut être cousu dans presque tous les tissus à l'exception des tissus très épais ou des jerseys souples.

 

DSC_0786.JPG

 

 

Pour réaliser ce short, Mademoiselle Milanor a choisir une gabardine couleur rouille shopé dans la boutique de  Un Chat sur un Fil au Hézo.

Il s'agit d'une belle gabardine de coton, avec un peu d’élasthanne donc très confortable à porter.

 

 

Capture plein écran 02112018 125510.jpg

 

Il faut aussi prévoir du tissu pour doubler les poches et les passants de la ceinture (environ 45 cm), on a trouvé un reste de tissu Atelier Brunette dans notre stock qui fera office de doublure.

 

Capture plein écran 02112018 130140.jpg

 

 

Le patron a été reporté en taille 36, après avoir vérifié les mensurations par rapport au tableau de mesure.

 

Voici le dessin technique :

 

DSC_0787.JPG

 

 

Cette cousette est d'un niveau de couture intermédiaire et demande quelques efforts, dixit le magazine. En fait, il n'y a pas de difficultés majeures. Le montage s'est bien passé jusqu'au premier essayage.

En fait, lors du premier essayage, on s'est rendu compte que la taille que nous avions validée n'était clairement pas la bonne. Il était vraiment trop grand. Il est vrai que les modèles de ce magazine taille assez grand de manière générale. On a donc fait pas mal de modifications pour arriver à un résultat satisfaisant. En fait, on a repris de 1cm sur l'ensemble des coutures. Il aurait fallu prendre au moins la taille en dessous.

 

Comme Mademoiselle Milanor voulait porter ce short avec des revers, elle a utilisé le tissu de la doublure pour masquer les coutures.

A noter aussi que la doublure des poches et des passants est légèrement visible au niveau des couture, un petit effet de style!

 

 

DSC_0296.JPG

 

 

Autant vous dire que notre Mademoiselle Milanor adore cette cousette, la patron est complètement validé malgré le problème de taille, elle l'a beaucoup porté cet été et a donc décidé de coudre une version pour cet hiver à porter avec des collants.

 

Pour sa version hiver, elle a choisi un lainage trouvé dans la boutique  Ecolaines à Rennes.

 

 DSC_0790-001.JPG

 

 

Cette version sera entièrement doublée pour plus de confort avec une doublure antistatique.

Et pour doubler les poches et les passants, elle a réutilisé la gabardine de sa version été, rien ne perd tout se transforme!!!

 

Pour cette deuxième version, pas de souci de taille, on a revu le patron et il lui a fallu une bonne journée pour coudre cette nouvelle version.

A suivre en photos les 2 versions du short Sunset, un chouette patron à décliné selon ses envies !

 

 

VERSION ETE

 

DSC_0284.JPG


DSC_0288.JPG


DSC_0291.JPG

 

 

DSC_0290-001.JPG


DSC_0292.JPG

 

short sunset.jpg

 

 

 

VERSION HIVER

 

 DSC_0712.JPG


DSC_0715.JPG


DSC_0717.JPG


DSC_0719.JPG


DSC_0720.JPG


DSC_0723.JPG


DSC_0758.JPG


DSC_0762.JPG


DSC_0770.JPG


DSC_0773.JPG




03/11/2018
3 Poster un commentaire

Le sac en papier vegan!

Comme moi, vous avez dû entendre parler du veganisme, ce mode de vie qui exclut la consommation de produit d'origine animale.

Et bien je vais aujourd’hui vous parler de couture vegane, hé oui vous avez bien entendu!!!!

A vrai dire, je ne savais même pas que cela existait avant de tomber par hasard sur ce livre "Idées couture en papier vegan" édité par les éditions de Saxe. 

 

 

 

Capture plein écran 01092018 213000.jpg

 

J'ai beaucoup aimé les idées proposées dans cet ouvrage. En fait, on y trouve des accessoires et des objets déco cousu dans du papier vegan. Voici ma sélection :

 

Capture plein écran 01092018 214206.jpg


Capture plein écran 01092018 214223.jpg


Capture plein écran 01092018 214226.jpg

 

 

 

Quelques infos sur le papier vegan : il s'agit d'un Washable Paper (se nomme également papier vegan, simili-cuir végétal ou Vegatex) qui combine le meilleur du tissu avec un aspect cuir tout en gardant la texture du papier. Il est fabriqué à partir pâte de bois et caoutchouc synthétique. Il est donc lavable comme son nom l'indique mais présente aussi de nombreux avantages : il peut être repassé, cousu, (en)collé, brodé, imprimé, coloré, teint, tamponné, embossé, poinçonné, plié, tressé etc. Ce papier est dispo dans différents coloris : blanc, gris, brun, or, or rose et argent.

 

J'ai offert ce livre et un rouleau de papier vegan or rose à Mademoiselle Milanor, aucun doute qu'elle en ferait bon usage!

Voici donc la première réalisation "vegan" cousue par Mademoiselle Milanor :

 

 

DSC_0435-001.JPG

 

 

Il s'agit d'un petit sac qui peut être porté sur l'épaule ou en bandoulière. Ce sac est doublé et possède une poche intérieure.

Le patron a été dessiné à partir d'un sac que l'on avait acheté dans le commerce.

 

Voici une esquisse du patron et la liste des différentes pièces nécessaires pour le réaliser :

 

 
IMG_20180902_0001.jpg

 

 

Pièce A : dos et devant du sac, à couper 2 fois dans la doublure et 2 fois dans le papier vegan

Pièce B : le tour du sac, à couper 1 fois dans la doublure et 1 fois dans le papier vegan

Pièce C : le rabat du sac, à couper 2 fois dans le tissu fleuri et 1 fois dans du thermocollant rigide pour une bonne tenue

Pièce D : la poche intérieure, à couper 1 fois dans la doublure

Pièce E : l'anse du sac, à couper 1 fois dans le papier vegan

 

  1. On commence par la poche (pièce D). Il s'agit d'une poche appliquée, on forme un ourlet de 0.5 cm sur les côtés et le bas de la poche. Sur la partie supérieure, on fait un ourlet de 1cm puis de 1.5 cm et on le pique.
  2. La poche ainsi préparée peut être placée et cousue sur une des pièces A découpées dans la doublure.
  3. On assemble les pièces A et B coupées dans la doublure pour former la doublure intérieure du sac.
  4. On fait de même avec les pièces A et B coupées dans le papier vegan pour former le corps du sac. Ce papier se coud à la machine sans aucun réglage spécifique (aiguille n°70, pied de biche standard, point droit), il faut juste veiller à ne pas avoir une longueur de point trop courte afin que le papier ne soit pas trop perforé. La difficulté d’assemblage est lié au fait que le papier est assez rigide, mais il est possible de le laver au préalable pour qu'il soit plus souple. Pour réaliser ce sac, le papier n'a pas été lavé.
  5. Pour réaliser le rabat, on thermocolle une des faces du rabat (pièce C) et ensuite on assemble les 2 pièces endroit contre endroit en laissant une ouverture pour retourner la pièce. Une fois retourné, on referme cette ouverture avec une couture invisible et on surpique pour maintenir les pièces en place.
  6. On peut alors fixer le rabat sur le corps du sac.
  7. On fixe ensuite l'anse (pièce E) sur le sac.
  8. Il reste ensuite à assembler la doublure dans le sac. On forme un petit ourlet de 0.5 cm sur la partie supérieure de la doublure et on la positionne à l'intérieur du sac. On réalise ensuite une surpiqûre sur le haut du corps du sac afin de fixer la doublure.

 

Fourniture :

  • du papier vegan or rose
  • du tissu fleuri pour le rabat
  • du tissu pour la doublure du sac
  • du thermocollant

 

DSC_0476-001.JPG
 

 

Et voici ce sac en photos!

  

 

 

DSC_0434.JPG


DSC_0438.JPG

DSC_0440-001.JPG

 

DSC_0436.JPG


DSC_0442-002.JPG


DSC_0444-001.JPG

 

 

DSC_0452.JPG

 

DSC_0447.JPG


DSC_0449-001.JPG

DSC_0453-001.JPG


DSC_0457.JPG

 

 

 

 

 

 


02/09/2018
3 Poster un commentaire

Le chemisier Elsa - La Maison Victor

Lors de notre dernière visite dans la boutique de Un Chat sur Un fil au Hézo, Mademoiselle Milanor a tout de suite repéré un joli tissu gris avec de fines rayures argentées. Il s'agit du tissu Grey silver stripes, un mélange coton / viscose avec du lurex argenté. Il est très souple et convient parfaitement pour la confection de tops ou de chemisiers.

 

Capture plein écran 18022018 133239.jpg

 

 

La demoiselle a tout de suite imaginé coudre dans ce coupon un chemisier.

Elle avait déjà cousu, il y a quelques mois, le chemisier Elsa, trouvé dans le magazine La Maison de Victor, Edition Septembre - Octobre 2016.

 

Le chemisier Elsa

 

https://static.blog4ever.com/2016/11/824166/artfichier_824166_7000834_201703051733249.jpg

 

 

Elle adore ce chemisier et le porte très régulièrement. On décide donc de repartir sur une nouvelle version du chemisier Elsa.

L'avantage, quand on coud une pièce pour la deuxième fois, c'est que l'on zappe l'étape de report du patron, qui il faut bien l'avouer n'est pas la partie la plus sympathique d'un projet couture.

 

Cette fois-ci, il a fallu être vigilant pour positionner les différentes pièces du chemisier sur le coupon de tissu. Comme le tissu est rayé, il faut à la fois faire attention au droit fil et aux rayures.

Ce chemisier est de difficulté intermédiaire, il y a cependant quelques points techniques mais rien d'insurmontable.

Ce chemisier a été cousu à 4 mains, Mademoiselle Milanor a fait la coupe des pièces de tissus et l'assemblage du corps du chemisier, cousette en pointillés en fonction de ses temps libres. J'ai ensuite pris le relais pour les finitions sous son regard avisé.

 

Voici en détails les points techniques de cette coustte :

 

1- La réalisation des fentes indéchirables au niveau des manches

Cette étape est très délicate et demande de la minutie, j'ai visionné plusieurs tutos pour bien comprendre le montage, voici un petit schéma trouvé sur la blogosphère qui résume bien le montage d'une fente indéchirable. En prenant son temps, on vient à bout de cette difficulté.

 

 

Capture plein écran 18022018 141155.jpg

 

 

2- L'assemblage des poignets sur le bas des manches

Il faut bien penser à entoiler les 2 pièces de tissus qui vont constituer le poignet pour avoir une bonne tenue de la pièce. 

 

DSC_1240.JPG

 

3- Le montage du col et du pied de col sur le chemisier

Le col d'une chemise ou d'un chemisier est constitué du col et du pied de col. On commence par assembler de col, cette étape est facile. Ensuite, on prend en sandwich le col entre les 2 faces du pied de col.

Là encore les pièces doivent être entoilées. Attention, il faut bien reporter tous les repères, ils sont indispensables pour le montage final.

 

 

DSC_1224.JPG


DSC_1225.JPG

  

DSC_1250.JPG

 

 

Un fois le col confectionné, il reste à le fixer sur le chemisier. Là encore, les repères sont très utiles pour le montage. Sinon on galère.

 

 

4- La réalisation des boutonnières

Ma machine permet de réaliser des boutonnières en 4 étapes, tout est détaillé dans le manuel d'instruction et le résultat obtenu est propre.

Autre option dispo sur ma MAC, on peut coudre les boutons en mode automatique.

 

DSC_1253.JPG

 

 

Comme la première version, on adore ce modèle, il tombe parfaitement bien.

 

Deuxième chemisier pour Mademoiselle Milanor, une première pour moi! C'est une pièce quand même technique, j’avais quelques appréhension mais rien d'impossible.

Je vais donc pouvoir commencer mon prochain projet sereinement, une chemise pour Monsieur, cousue à partir du patron l’Elegant (les BG). J'ai déjà coupé le tissu, je n'ai plus qu'à me lancer.

 

Voici les photos du chemisier Elsa :

 

DSC_1241-001.JPG

 

DSC_1243-001.JPG


DSC_1242-001.JPG


DSC_1244-001.JPG


DSC_1245-001.JPG

 

DSC_1249-001.JPG

 

DSC_1246-001.JPG


DSC_1247-001.JPG

  

DSC_1237-001.JPG

 

DSC_1239-001.JPG

 















 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


18/02/2018
2 Poster un commentaire

Le bomber Conqueret!

Première cousette de l'année pour Mademoiselle Milanor, le Bomber Coqueret.

 

Capture plein écran 23012018 192310.jpg

 

Il s'agit d'une veste esprit "Teddy", dispo dans la Craftine Box du mois d'Octobre.

Pour celles qui ne connaissent pas ce produit, le principe de cette box "couture" est le suivant : tous les 2 mois, vous pouvez recevoir une box contenant tout le matériel nécessaire pour coudre le patron proposé et à télécharger sur le site de Craftine. Le coût de cette box est de 33€90, et il y a souvent des promos, quand je me suis abonnée au mois d'octobre il y avait une réduction de 15%, toujours intéressant.

Les modèles proposés sont très sympas et très différents d'une fois sur l'autre, si vous voulez avoir un petit aperçu des dernières boites, vous pouvez les retrouver ici.

 

Le Père Noel, dans sa grande générosité, a donc glissé la boite du mois d’octobre sous le sapin pour Mademoiselle Milanor.

 

Voici donc le contenu de la boite d'Octobre :

 

Capture plein écran 23012018 192306.jpg

 

  • un coupon de tissu Jacquard
  • du bord côte lurex à paillette
  • une fermeture métal séparable 
  • 3 écussons thermocollants pour customiser le vêtement
  • une petite carte avec les instructions pour télécharger le patron PDF et la notice montage (taille 34 à 48) 
  • et en cadeau une petite friandise!

 

Bref tout le nécessaire pour coudre ce blouson et le tout dans une jolie boite.

La demoiselle a tout de suite été emballée par ce projet, on a donc téléchargé et assemblé le patron dès le lendemain.

On enchaîne ensuite avec le découpe du tissu, le patron taille bien, on a donc coupé le modèle dans sa taille habituelle.

Côté assemblage, pas de mauvaise surprise, tout est bien expliqué et il y a des photos pour compléter les explications.

Le niveau de couture de ce modèle est "intermédiaire". Il faut quand même avoir quelques bases de couture mais rien d'insurmontable.

On a surjeté toutes les coutures intérieures pour une jolie finition. Il a fallu environ 5h pour mener à bien ce projet.

Le résultat est top, on adore ce petit modèle très facile à porter et le tissu est vraiment chouette.

 

Pour finir cet article, voici un petit bilan sur la Craftine Box.

 

Les +

  • Le principe de cette box est très sympa, une surprise tous les 2 mois et on peut se désabonner quand on le souhaite. Bon initialement, je voulais commander uniquement la boite d'Octobre et me désabonner car j'ai déjà beaucoup de projets sur ma do to list, et j'ai zappé. Du coup je me suis auto-offert la boite de décembre à Noël (on n'est jamais mieux servi que par soi-même). J'ai donc un projet de plus, une robe noire avec des jolis volants et un empiècement en dentelle....

 

Capture plein écran 23012018 194855.jpg

 

  • La box contient tout ce qu'il faut pour réaliser le patron proposé, pas besoin de courir à droite et à gauche pour les fournitures, il manque juste le fil qui n'est pas fourni.
  • Pour celles qui n'ont pas trop d'idées, recevoir un projet clés en main tous les 2 mois peut être très motivant.

 

 

Les -

  • Le prix peut dissuader certaines couturières.
  • Au moment où je me suis abonnée, le patron était uniquement en version pdf, toujours un peu galère d'imprimer et d'assembler le patron, depuis j'ai reçu un email, on peut désormais choisir de recevoir le patron en version papier pour 3€50. Cela augmente le prix de la box mais bon on se simplifie la vie!
  • Certains modèles peuvent ne pas plaire en fonction des mois, pour celles qui ont l'esprit créatif, il est toujours possible d'utiliser le tissu pour un autre projet
  • Pour celles qui comme moi, ont une liste de projets longue comme le bras, le danger est d’accumuler les box, et d'avoir du mal à tout faire! Promis je me désabonne après la boite de février!

 

Capture plein écran 23012018 195055.jpg

 

 

Et voici les photos!

 

DSC_1093.JPG


DSC_1095.JPG


DSC_1097.JPG


DSC_1099.JPG


DSC_1101.JPG


DSC_1102.JPG


DSC_1103.JPG


DSC_1104.JPG


DSC_1105.JPG

 

DSC_0976-001.JPG

  

DSC_1092-001.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 


24/01/2018
1 Poster un commentaire

Le porte papier de Mademoiselle Milanor...

Un dimanche pluvieux,

Un morceau de toile enduite étoilée

Un coupon de coton imprimé ananas

Quelques centimètres de biais

Un peu d’imagination

Une machine à coudre

Une bobine de fil...

 

DSC_0211.JPG

 

Et 2 heures plus tard, voici la création de Mademoiselle Milanor....

Un joli porte-papier pour y ranger son passeport, sa carte d'identité et ses cartes....

Idéal pour voyager et regrouper ses pièces d'identité.

 

DSC_0207.JPG

 

DSC_0208-001.JPG

 

 

DSC_0210.JPG


DSC_0214-001.JPG

 

 

 

 


09/10/2017
0 Poster un commentaire


Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser