3filles et dufil

3filles et dufil

Modèle femme


Mon trench Luzerne de Deer&Doe

Le projet dont je vais vous parler aujourd'hui est la cousette la plus complexe que j'ai réalisée depuis mes débuts couture.

Il s'agit du trench Luzerne, un trench coat cintré à double boutonnage avec des découpes princesse, il est non doublé mais toutes les coutures sont gansées de biais. A noter ses jolis plis plats sur le devant et dans le dos. J'aime beaucoup ses poches passepoilées à l’italienne et ses manches tailleur.

 

 

Capture plein écran 25112018 162926-001.jpg

 

 

Ce patron est édité par la marque Deer&Doe.

Je connaissais cette marque depuis un certain temps et j'avais cousu à plusieurs reprises le tee-shirt Plantain (il s'agit d'un patron qui est à télécharger gratuitement sur leur site).

 

 

Capture plein écran 25112018 162714.jpg
 

 

J'avais repéré sur la blogosphère une version du trench Luzerne cousu par StephMode.

 

 

 

Capture plein écran 25112018 155635.jpg

 

 

J'avoue que ce modèle m'avait tapé dans l’œil mais il me paraissait inaccessible, le niveau de couture de ce patron est 5/5 et demande un niveau Expert.

Et puis l'année dernière, après avoir cousu mon manteau Burda, alors que je choisissais un patron pour me faire un autre top (j'adore me coudre des petits hauts!!!), ma prof m'a encouragée à faire une pièce plus complexe pour sortir de ma zone de confort. La semaine suivante, je revenais au cours avec la photo du trench Luzerne. On a validé ensemble le projet et je me suis lancée dans ce projet ambitieux.

 

Côté choix de tissu, j'ai carrément copié la version de StephMode cousue dans une gabardine gris clair à pois blanc de chez Pretty Mercerie.

 

 

Capture plein écran 25112018 143443.jpg

 

 

Pour réaliser ce trench, il faut 3m50 de tissus, je n'avais jamais commandé autant de tissu pour réaliser une pièce.

 

Côté fourniture, il faut aussi :

 

  • 1,6m de thermocollant fin
  • 9 boutons de 20-22mm
  • 1 bouton plat de 20-22mm
  • 10m de biais

 

Les 10m de biais servent à ganser l'ensemble des coutures pour une finition impeccable. J'ai choisi un biais de la marque Liberty, on ne se refuse rien....je l'ai trouvé dans la boutique Princesse Circa à Tours.

La vendeuse m'a gentiment offert le reste de son rouleau, 10m de biais là encore je n'avais jamais posé autant de biais.

 

Biais Liberty Mitsi gris / rose

 

Capture plein écran 25112018 144702.jpg

 

 

 

Me voilà donc avec mes 3m50 de gabardine, et mes 10m de biais et j’avoue une certaine appréhension avant de démarrer.

 

Voici le dessin techniques de ce patron :

 

 Capture plein écran 25112018 160207.jpg

Il est composé de 18 pièces dont certaines sont à découper plusieurs fois dans le tissu.

Les marges de couture sont incluses et sont de 1,5 cm. J’avoue que si j’avais dû rajouter les marges de couture sur l’ensemble des pièces cela m'aurait un peu refroidie.

 

J'ai suivi à la lettre le plan de placement des pièces sur mon coupon de tissu.

Capture plein écran 25112018 160201-001.jpg

 

 

Heureusement que mon salon est assez grand car positionné les 28 pièces du patron sur 3m50 de tissu demande un peu de place.

 

 DSC_1517.JPG

 

 

J'ai ensuite découpé l'ensemble des pièces et je dois dire que devant mon tas de pièces, je me suis demandée si je porterais un jour ce trench, et si oui dans combien de temps....

 

DSC_1520.JPG

 

Autant vous dire que pour cette cousette, j'ai suivi les instructions de couture ligne par ligne.

On commence par la réalisation des boutonnières, il s'agit de boutonnières passepoilées, une première pour moi.

J'ai fait plusieurs essais sur des chutes de tissu pour m’entraîner. La réalisation de cette boutonnière est assez technique et demande beaucoup de précision.

 

DSC_0944.JPG

 

 

Bon, mes boutonnières ne sont pas parfaites mais elles me conviennent.

 

Les étapes suivantes, à savoir l'assemblage des différentes pièces du corsage et de la jupe sont plus faciles. Toutes les pièces s’emboîtent parfaitement.

Toutes les coutures sont surpiquées, là encore on obtient une très jolie finition.

 

 

DSC_0947.JPG

 

 

La réalisation des poches passepoilées à l'italienne est très bien détaillée avec des schémas très clairs. Je ne connaissais pas ce type de montage de poche et j'aime beaucoup le résultat.

 

DSC_0949.JPG

 

 

C'est à partir de cette étape que l'on commence à poser le biais pour ganser les coutures. Je vous conseille de bien suivre les différentes étapes, et de ganser les coutures au fur et à mesure.

La pose du biais est un peu laborieuse, cela demande du temps et de la précision. Mais quel résultat, des très jolies finitions!

 

 

DSC_0946-001.JPG

 

 

 

On enchaîne ensuite avec le montage du col et de la parmenture. Sur cette étape je me suis posée pas mal de questions. Je trouvais que mon col ne tombait pas très bien, mais en fait, en ouvrant les coutures, en dégarnissant correctement, en crantant et avec un bon coup de fer à repasser, on obtient un col qui tombe parfaitement.

 

DSC_0827-001.JPG

 

 

Pas de difficultés pour l'assemblage et le montage des manches. Là encore les pièces se placent parfaitement. Il faut soutenir la tête de manche avec un fil de fronce pour résorber l'embus. Tout est indiqué dans le livret de montage.

 

 DSC_0863-001.JPG

 

 

Les dernières étapes de cette cousette sont la pose des passants et la réalisation de la ceinture. A priori rien de compliqué, mais la ceinture m'a donné du fil à retordre, surtout pour la retourner.

Heureusement qu'une de mes copines de couture m'a prêté un retourne biais, je ne connaissais pas cet instrument mais retourner une ceinture, des passants ou encore des bretelles.

 

Capture plein écran 25112018 152141.jpg

 

 

Pour l'ourlet du bas du trench, il est conseillé de faire un couture invisible, je déteste réaliser les coutures invisibles, j'ai donc opté pour un ourlet à la machine.

Dernière étape et non la moindre le choix des boutons, très compliqué d'autant plus que le choix est limité à une taille de boutons de 20-22mm.

J'ai mis plusieurs semaines à trouver mon bonheur, j'ai choisi au final des boutons assez simples gris.

 

Je n'ai pas compté le temps que j'ai passé pour coudre ce trench. J'ai commencé ce projet début avril, et je l'ai terminé début octobre. Je l'ai cousu essentiellement pendant mes cours de couture pour avoir le support et les conseils de ma prof (mes cours s'arrêtent courant juin et reprennent en fin septembre). Il faut donc du temps et de la patience pour venir à bout de ce projet.

C'est très satisfaisant de terminer ce type de projet très technique et je suis très contente du résultat.

Malheureusement je n'ai pas pu encore le porter, c'est un vêtement de demi-saison et je l'ai terminé un peu tard. Vivement le printemps!

 

Luzerne est une très belle expérience couture, j'ai beaucoup apprécié la précision des instructions de montage et le fait que les pièces s’emboîtent parfaitement.

Un très beau travail de la part de la marque Deer&Doe pour créer de tel patron. Du coup, j'ai acheté dès sa sortie le patron de la robe Magnolia un autre coup de cœur!

 

 Voici le résultat en photos

 

DSC_0834.JPG


DSC_0849.JPG


DSC_0853.JPG

 

DSC_0866.JPG

 

 

DSC_0946-002.JPG


DSC_0868.JPG


DSC_0872.JPG

  

DSC_0875.JPG

 

DSC_0835.JPG

 

DSC_0829.JPG

 

 

 

 

 

 

 


25/11/2018
3 Poster un commentaire

Une nouvelle version de la blouse Vertige - Atelier Scammit

Dans cet article, je vous présente une autre version de la blouse Vertige éditée par l' Atelier Scammit. En effet, j'ai déjà cousu une première version pour moi il y a quelques semaines.

 

https://static.blog4ever.com/2016/11/824166/artfichier_824166_7913220_201810141954490.jpg

 

J'ai déjà publié un article sur cette première version, je vous remets donc le lien vers mon précédent article.

 

La blouse Vertige Atelier Scammit

 

Vous y retrouverez plus de détails sur la réalisation de cette blouse. Je vais par contre profiter de cette publication pour vous parler plus en détail de la réalisation des boutonnières. Cette étape est toujours un peu délicate et suivant les machines, on ne procède pas de la même façon. Vous trouverez donc à la fin de cet article un tuto pour faire des boutonnières avec la machine Singer Madam 3.

 

Revenons sur la blouse Vertige, cette version a été cousue pour Mademoiselle Milanor dans un coupon de tissu acheté dans la boutique Maison Cousu, une très belle adresse à Paris (25 boulevard Voltaire – Paris 11). J'y suis allée au printemps et je suis revenue avec quelques coupons dont ce magnifique coton à rayures avec des petites roses brodées.

 

 

Capture plein écran 27102018 122718.jpg

 

 

Ce coton d'une très belle facture et assez souple me semblait parfaitement convenir pour réaliser cette blouse. Comme sur la précédente version, j'ai juste réalisé un roulotté à la surjeteuse pour border le volant et j'ai remplacé les coutures anglaises par des coutures simples que j'ai surjetées. J'ai réalisé un biais dans un reste de tissu rouge pour réaliser la finition au niveau du col et on a choisi des petits boutons rouges assortis.

Comme il s'agissait de ma deuxième version, la réalisation m'a paru plus simple.

Le rendu est impeccable, cette version est validée.

 

Voici le résultat en images :

 

 DSC_0694.JPG

 

DSC_0699.JPG


DSC_0695.JPG


DSC_0700.JPG


DSC_0702.JPG


DSC_0703.JPG

  

DSC_0696.JPG


DSC_0705-001.JPG

DSC_0690.JPG


DSC_0691.JPG

 

 

 

TUTO BOUTONNIERES - MADAM 3 (SINGER)

 

 

DSC_0664.JPG

 

Les jolis boutons permettent de sublimer une cousette, mais avant de coudre ces bouton, il faut réaliser les boutonnières. Cette étape demande un peu de minutie mais en s'appliquant, on y arrive.

 

La machine Madam 3 permet de réaliser des boutonnières en mode manuel, c'est à dire en 4 étapes.

Certaines machines réalisent les boutonnières en mode automatique, juste quelques réglages pour définir la taille de la boutonnière et la machine se charge du reste. Ce n'est pas le cas de ma machine.

 

Pour réaliser les boutonnières, il existe un pied spécifique. Il doit être installé sur la machine à la place du pied multi-usage.

 

DSC_0669.JPG

 

Avant se lancer dans la réalisation des boutonnières, il faut :

  • de préférence entoiler la patte de boutonnage, si le tissu est trop fin ou trop fragile, le rendu ne sera pas très joli.
  • mesurer la taille de son bouton pour calculer la longueur de la boutonnière.
  • placer sur votre tissu un repère pour indiquer le début de la boutonnière (le bas de la boutonnière)

 

DSC_0687.JPG

 

Il faut ajouter 0.3cm à la taille du bouton pour obtenir la taille de la boutonnière à réaliser.

 

 

Une fois le pied en place, il y a quelques réglages à faire sur la machine :

 

DSC_0668.JPG

 

Le cadran de longueur de point doit être positionné sur le "schéma boutonnière" (1)

 

DSC_0665.JPG

 

Et la largeur de point doit être sur 6

 

DSC_0671.JPG

 

 

On place ensuite le tissu sous le pied pour que le repère sur le pied de boutonnière soit aligné avec le repère du début de la boutonnière sur votre tissu.

 

On suit ensuite  la séquence en passant d'une étape à l'autre sur le cadran de sélection de motifs

 

ETAPE 1

 

La bas de la boutonnière

 

DSC_0679.JPG

 

DSC_0673.JPG

 

 

ETAPE 2

 

Le côté gauche de la boutonnière, il faut s'arrêter à la bonne longueur en s'aidait des repères sur le pied de boutonnière.


DSC_0676.JPG


DSC_0678.JPG

 

 

ETAPE 3

 

Le haut de la boutonnière

 

DSC_0679.JPG


DSC_0680.JPG

 

 

ETAPE 4

 

Le côté droit de la boutonnière, sur cette étape je fais une marche arrière car je trouve que ce côté n'est pas assez renforcé.

 

DSC_0681.JPG


DSC_0683.JPG

 

Et voilà la boutonnière est presque terminée...


DSC_0684.JPG

 

il reste ensuite à l'ouvrir délicatement avec le découd-vite.


DSC_0685.JPG

 

et à vérifier que la taille est bonne.


DSC_0686.JPG

 

Et voilà le travail ....

 

DSC_0688.JPG


27/10/2018
1 Poster un commentaire

La blouse Vertige Atelier Scammit

Même si l'été indien joue les prolongations, il est temps de penser à son dressing automnal. Le premier projet sélectionné pour lancer la saison automne - hiver 2019 est la blouse Vertige éditée par l' Atelier Scammit. Ce patron est sorti il y a quelques temps déjà mais dès sa parution j'ai adoré son joli volant qui souligne l'empiècement V au niveau du dos. Ce petit froufrou vient orner également la tête de manche. Comme d'habitude, Johanna propose de décliner cette blouse en version robe, au total pas moins de 8 versions sont possibles à partir de ce patron.

 

 

Capture plein écran 14102018 122501.jpg

 

 

Ce patron est gradé du 34 au 48 et les marges de couture sont incluses, il existe en patron pochette ou peut être téléchargé sur le site de l'Atelier Scammit.

Un tutoriel vidéo est dispo pour nous guider pas à pas dans la réalisation de cette blouse.

 

Voici donc le schéma technique de la version que j'ai cousue.

 

Capture plein écran 14102018 122755.jpg

J'ai choisi pour cette réalisation un coupon mon stock shopé dans la boutique un Chat sur Un Fil l'été dernier.

Comme j'ai la chance de passer une partie de mes vacances sur la presqu’île de Ruys, j'en profite pour passer dans leur boutique au Hézo pour faire un shopping tissus, une très belle adresse que je vous recommande!!!

 

 

chat.jpg


IMG_20170527_171038.jpg


IMG_20170527_171200.jpg

 

 

Voici donc le tissu que j'ai choisi, Angèle édité par l'Atelier Brunette. Un joli tissu aux couleurs de l'automne!

 

Capture plein écran 14102018 123921.jpg

 

 

J'ai coupé ce patron dans ma taille habituelle, les différentes pièces du patron rentrent de 1m30 de tissu (en laize de 140cm).

Cette blouse est notée comme nécessitant un niveau de couture intermédiaire et je confirme qu'il y a certains points qui demandent de la minutie et un peu de technique.

 

Voici les différents points techniques détaillés par Johanna :

 

  • Réaliser des coutures anglaises
  • Doubler un empiècement avec la technique du fourreau sans aucune couture apparente
  • Monter une manche
  • Réaliser une patte de boutonnage simplifiée

 

Pour ce projet, j'ai fait quelques modifications :

 

1- j'ai supprimé la réalisation des coutures anglaises, même si cela permet d’obtenir des finitions très propres, cela rend très compliqué les retouches. Donc pour cette première version, j'ai supprimé les coutures anglaises, A la place, j'ai surjeté les coutures.

 

2- je n'ai pas réalisé l'ourlet mouchoir pour border le froufrou, j'ai à la place réalisé un roulotté à la surjeteuse.

 

Je confirme que le montage du double empiècement demande un peu de technique, le tuto vidéo m'a permis de visualiser ce montage de manière très clair et précise, je dois avouer qu'avec les explications du livret, j'avais un peu de mal à comprendre le montage.

Par contre, ce double empiècement permet d'avoir une finition très soignée.

 

La dernière difficulté concerne le montage des manches, il faut être là encore très précis pour laisser libre le volant au niveau de la tête de manche, rassurez vous tout est très bien décrit dans le tuto!

 

J'ai choisi des petits boutons ronds noirs à paillettes dorées sur le site de un Chat sur Un fil.

 

Capture plein écran 14102018 130018.jpg

 

J'ai réalisé les boutonnières et cousu les boutons avec ma machine et je suis plutôt satisfaite du résultat.

 

Il m'a fallu environ une journée pour réaliser cette blouse et j'ai déjà une autre version en cours (pour Mademoiselle Milanor)

J'aime beaucoup cette cousette, les finitions sont soignées et elle tombe très bien.

Merci à Johanna pour ce joli patron....ma prochaine cousette  Atelier Scammit sera certainement la blouse Artesane, son dernier patron qui est encore une fois un pépite!!!!

 

 

 DSC_0563.JPG

 

DSC_0574.JPG

  

DSC_0589.JPG

 

DSC_0565.JPG

 

DSC_0588.JPG


DSC_0577.JPG

 

DSC_0591.JPG

  

DSC_0579.JPG

  

DSC_0593.JPG


DSC_0580.JPG


DSC_0586.JPG

 

DSC_0606.JPG

 

DSC_0596.JPG


DSC_0599.JPG

 

DSC_0655.JPG

 


14/10/2018
2 Poster un commentaire

Le top Segur de Cosy Little World

Au début de l'été Fanny, l'éditrice de la marque Cosy Little World a sorti un nouveau patron pour femme : le Top Ségur.

 

 

Capture plein écran 16092018 181241.jpg

 

 

Ce patron est un petite pépite car il propose de nombreuses versions et peut également se décliner en robe. En fait, le principe est simple, Fanny nous propose des variantes différentes pour le dos et le devant :

  • 6 variantes pour le devant (simple, boutonné, avec basque, décolleté “coeur”, et deux propositions d’ajout de “froufrou”)
  • 3 variantes pour le dos (simple, élastiqué, avec basque, boutonné)

A nous ensuite de créer notre propre combinaison en fonction de nos goûts et de nos envies.

 

 

Capture plein écran 16092018 181308.jpg

 

 

Ce patron est gradé du 34 au 44, les marges de couture ne sont pas incluses. Il est dispo uniquement au format pdf (A3-A4) au prix de 6€ donc très abordable. Autre option, le télécharger au format A0 pour 8€, ce qui permet ensuite de faire imprimer la planche chez un imprimeur. Bref un patron très complet.

On a vu beaucoup de très jolies versions sur IG, j'ai donc moi aussi succombé....et après quelques hésitations, j'ai choisi de coudre un top avec un dos simple et le devant simple à froufrou.

 

Je voulais d'abord faire une toile pour vérifier ma taille. J'ai sélectionné un coupon de tissu de mon stock corail et assez fluide.

 

 

DSC_0245.JPG

 

 

Côté couture, je dois avouer que j'ai été un peu déstabilisée par les instructions de montage qui sont fournies avec le patron, je les ai trouvées un peu succinctes même si elles sont très claires. j’aurais aimé avoir plus de détails et de schémas de montage. C'est un avis personnel et qui est aussi fonction du niveau de couture de chacune.

En même temps, vu le nombre de versions, je comprends que fournir des explications pour l’ensemble des versions n'est pas chose aisée.

En fait, le point qui m'a posé problème concernait le montage du froufrou sur le devant.....j'ai relu plusieurs fois les explications mais je ne visualisais pas le montage jusqu’à ce que je trouve un tuto mis en ligne par Fanny pour détailler ce point technique, vous trouverez le lien ici :

 

Montage du froufrou 

 

D'autres tutos sont dispos sur le site, ils viennent donc compléter le guide d'instructions .... Conclusion : avec le guide + les tutos, nous voilà bien guidées venir au bout de nos projets!

Concernant la taille, j'ai du reprendre un peu au niveau des dessous de bras mais rien de bien méchant.

Je confirme que ce patron est top, il est aura certainement d'autres versions.

Ma toile est finalement tout à fait portable, seul petit bémol, j'ai surjeté mes coutures avec un fil un peu trop foncé et on le voit un peu par transparence.

 

Voici donc les photos de mon premier top Ségur!

 

DSC_0249.JPG


DSC_0257.JPG

 

 

DSC_0264.JPG

 

DSC_0266.JPG

 

DSC_0263.JPG


DSC_0268.JPG


DSC_0270.JPG


DSC_0273.JPG

 

 

DSC_0254.JPG


DSC_0375.JPG

 

 

 


16/09/2018
2 Poster un commentaire

La robe Genova - La maison Victor

Juste avant de partir en vacances, je voulais coudre une petite robe légère pour aller à la plage. J'ai trouvé mon bonheur dans une des dernières éditions de la Maison Victor - édition mai /juin 2018. Il  s’agit de la robe Genova.

 

DSC_0346.JPG

 

Une robe très légère avec des manches très aériennes, parfaite pour les journées de fortes chaleurs. Pour ce projet, j'ai choisi un des coupons de tissus commandés sur la site  Couturette au mois de juin.

 

DSC_0400.JPG

 

 

Pour celles qui ne connaissent pas la marque, chaque mois, une sélection de tissus est proposée. Il s'agit de coupons de 2m ou 3m. Vous pouvez commander les coupons de votre choix lors de la session flash ou recevoir une sélection "surprise". 

J'ai tenté l'expérience et j'ai reçu trois coupons de tissus de belle qualité mais assez classiques et dans des tons que je ne porte pas habituellement. En fait, j'avais repéré dans la sélection de juin des tissus fleuris et colorés...

 

Capture plein écran 20082018 190254.jpg

 

 

et j'ai reçu  des tissus très différents de ceux que j'imaginais recevoir (un crêpe léger blanc, un coton imprimé noir et blanc et un coton très léger marron avec une impression très discrète). Donc un peu déçue....Ceci dit c'est le principe de la commande surprise. A noter que les prix sont tout doux et la qualité est au rendez-vous. Je repasserai certainement une nouvelle commande mais cette fois-ci, je ferai mes propres choix lors de la session flash. Ce site connait un réel succès et il faut faire très vite pour passer commande lors de la session flash .

La marque propose également des patrons et des tutos couture. N'hésiter pas à aller visiter ce site!

 

Revenons donc sur la robe Genova. Voici le dessin technique de ce projet :

 

DSC_0344.JPG

 

 

Ce modèle ne pose pas de réelles difficultés (niveau 1 sur 4 donc accessible aux débutantes). On a des pièces distinctes pour le haut et le bas de la robe (devant et dos), donc 4 pièces au total plus les parmentures dos et devant pour la finition au niveau de l'encolure. Le tube de la ceinture est formé lors de l'assemblage du haut et du bas de la robe.

J'ai découpé le patron dans ma taille habituelle et il taille parfaitement bien, je n'ai fait aucune retouche. Au niveau des manches, il est indiqué de faire un petit ourlet de deux fois 0.5 mm, mais on peut aussi envisager de faire une finition avec un roulotté réalisé à à la surjeteuse.

Pour réalisé la ceinture, j'ai acheté un petit ruban et j'ai ajouté des petites perles pour une jolie finition.

 

DSC_0400-001.JPG

 

J'ai beaucoup ce modèle, sa légèreté et ses manches papillons. Cette petite robe est très agréable à porter.

Il y aura certainement une autre version l'année prochaine mais dans un tissu plus estival!

 

 Voici donc ma robe Geneva en photos...

 

DSC_0333.JPG

 

DSC_0414.JPG

 

DSC_0326.JPG

 

 

DSC_0421.JPG


DSC_0339.JPG

 

 

 

DSC_0419.JPG

 

DSC_0347.JPG

 

 

DSC_0423.JPG

 

DSC_0400-002.JPG


DSC_0395.JPG

 

 

 

 

 

 

 


20/08/2018
5 Poster un commentaire


Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser