3filles et dufil

3filles et dufil

Mon trench Luzerne de Deer&Doe

Le projet dont je vais vous parler aujourd'hui est la cousette la plus complexe que j'ai réalisée depuis mes débuts couture.

Il s'agit du trench Luzerne, un trench coat cintré à double boutonnage avec des découpes princesse, il est non doublé mais toutes les coutures sont gansées de biais. A noter ses jolis plis plats sur le devant et dans le dos. J'aime beaucoup ses poches passepoilées à l’italienne et ses manches tailleur.

 

 

Capture plein écran 25112018 162926-001.jpg

 

 

Ce patron est édité par la marque Deer&Doe.

Je connaissais cette marque depuis un certain temps et j'avais cousu à plusieurs reprises le tee-shirt Plantain (il s'agit d'un patron qui est à télécharger gratuitement sur leur site).

 

 

Capture plein écran 25112018 162714.jpg
 

 

J'avais repéré sur la blogosphère une version du trench Luzerne cousu par StephMode.

 

 

 

Capture plein écran 25112018 155635.jpg

 

 

J'avoue que ce modèle m'avait tapé dans l’œil mais il me paraissait inaccessible, le niveau de couture de ce patron est 5/5 et demande un niveau Expert.

Et puis l'année dernière, après avoir cousu mon manteau Burda, alors que je choisissais un patron pour me faire un autre top (j'adore me coudre des petits hauts!!!), ma prof m'a encouragée à faire une pièce plus complexe pour sortir de ma zone de confort. La semaine suivante, je revenais au cours avec la photo du trench Luzerne. On a validé ensemble le projet et je me suis lancée dans ce projet ambitieux.

 

Côté choix de tissu, j'ai carrément copié la version de StephMode cousue dans une gabardine gris clair à pois blanc de chez Pretty Mercerie.

 

 

Capture plein écran 25112018 143443.jpg

 

 

Pour réaliser ce trench, il faut 3m50 de tissus, je n'avais jamais commandé autant de tissu pour réaliser une pièce.

 

Côté fourniture, il faut aussi :

 

  • 1,6m de thermocollant fin
  • 9 boutons de 20-22mm
  • 1 bouton plat de 20-22mm
  • 10m de biais

 

Les 10m de biais servent à ganser l'ensemble des coutures pour une finition impeccable. J'ai choisi un biais de la marque Liberty, on ne se refuse rien....je l'ai trouvé dans la boutique Princesse Circa à Tours.

La vendeuse m'a gentiment offert le reste de son rouleau, 10m de biais là encore je n'avais jamais posé autant de biais.

 

Biais Liberty Mitsi gris / rose

 

Capture plein écran 25112018 144702.jpg

 

 

 

Me voilà donc avec mes 3m50 de gabardine, et mes 10m de biais et j’avoue une certaine appréhension avant de démarrer.

 

Voici le dessin techniques de ce patron :

 

 Capture plein écran 25112018 160207.jpg

Il est composé de 18 pièces dont certaines sont à découper plusieurs fois dans le tissu.

Les marges de couture sont incluses et sont de 1,5 cm. J’avoue que si j’avais dû rajouter les marges de couture sur l’ensemble des pièces cela m'aurait un peu refroidie.

 

J'ai suivi à la lettre le plan de placement des pièces sur mon coupon de tissu.

Capture plein écran 25112018 160201-001.jpg

 

 

Heureusement que mon salon est assez grand car positionné les 28 pièces du patron sur 3m50 de tissu demande un peu de place.

 

 DSC_1517.JPG

 

 

J'ai ensuite découpé l'ensemble des pièces et je dois dire que devant mon tas de pièces, je me suis demandée si je porterais un jour ce trench, et si oui dans combien de temps....

 

DSC_1520.JPG

 

Autant vous dire que pour cette cousette, j'ai suivi les instructions de couture ligne par ligne.

On commence par la réalisation des boutonnières, il s'agit de boutonnières passepoilées, une première pour moi.

J'ai fait plusieurs essais sur des chutes de tissu pour m’entraîner. La réalisation de cette boutonnière est assez technique et demande beaucoup de précision.

 

DSC_0944.JPG

 

 

Bon, mes boutonnières ne sont pas parfaites mais elles me conviennent.

 

Les étapes suivantes, à savoir l'assemblage des différentes pièces du corsage et de la jupe sont plus faciles. Toutes les pièces s’emboîtent parfaitement.

Toutes les coutures sont surpiquées, là encore on obtient une très jolie finition.

 

 

DSC_0947.JPG

 

 

La réalisation des poches passepoilées à l'italienne est très bien détaillée avec des schémas très clairs. Je ne connaissais pas ce type de montage de poche et j'aime beaucoup le résultat.

 

DSC_0949.JPG

 

 

C'est à partir de cette étape que l'on commence à poser le biais pour ganser les coutures. Je vous conseille de bien suivre les différentes étapes, et de ganser les coutures au fur et à mesure.

La pose du biais est un peu laborieuse, cela demande du temps et de la précision. Mais quel résultat, des très jolies finitions!

 

 

DSC_0946-001.JPG

 

 

 

On enchaîne ensuite avec le montage du col et de la parmenture. Sur cette étape je me suis posée pas mal de questions. Je trouvais que mon col ne tombait pas très bien, mais en fait, en ouvrant les coutures, en dégarnissant correctement, en crantant et avec un bon coup de fer à repasser, on obtient un col qui tombe parfaitement.

 

DSC_0827-001.JPG

 

 

Pas de difficultés pour l'assemblage et le montage des manches. Là encore les pièces se placent parfaitement. Il faut soutenir la tête de manche avec un fil de fronce pour résorber l'embus. Tout est indiqué dans le livret de montage.

 

 DSC_0863-001.JPG

 

 

Les dernières étapes de cette cousette sont la pose des passants et la réalisation de la ceinture. A priori rien de compliqué, mais la ceinture m'a donné du fil à retordre, surtout pour la retourner.

Heureusement qu'une de mes copines de couture m'a prêté un retourne biais, je ne connaissais pas cet instrument mais retourner une ceinture, des passants ou encore des bretelles.

 

Capture plein écran 25112018 152141.jpg

 

 

Pour l'ourlet du bas du trench, il est conseillé de faire un couture invisible, je déteste réaliser les coutures invisibles, j'ai donc opté pour un ourlet à la machine.

Dernière étape et non la moindre le choix des boutons, très compliqué d'autant plus que le choix est limité à une taille de boutons de 20-22mm.

J'ai mis plusieurs semaines à trouver mon bonheur, j'ai choisi au final des boutons assez simples gris.

 

Je n'ai pas compté le temps que j'ai passé pour coudre ce trench. J'ai commencé ce projet début avril, et je l'ai terminé début octobre. Je l'ai cousu essentiellement pendant mes cours de couture pour avoir le support et les conseils de ma prof (mes cours s'arrêtent courant juin et reprennent en fin septembre). Il faut donc du temps et de la patience pour venir à bout de ce projet.

C'est très satisfaisant de terminer ce type de projet très technique et je suis très contente du résultat.

Malheureusement je n'ai pas pu encore le porter, c'est un vêtement de demi-saison et je l'ai terminé un peu tard. Vivement le printemps!

 

Luzerne est une très belle expérience couture, j'ai beaucoup apprécié la précision des instructions de montage et le fait que les pièces s’emboîtent parfaitement.

Un très beau travail de la part de la marque Deer&Doe pour créer de tel patron. Du coup, j'ai acheté dès sa sortie le patron de la robe Magnolia un autre coup de cœur!

 

 Voici le résultat en photos

 

DSC_0834.JPG


DSC_0849.JPG


DSC_0853.JPG

 

DSC_0866.JPG

 

 

DSC_0946-002.JPG


DSC_0868.JPG


DSC_0872.JPG

  

DSC_0875.JPG

 

DSC_0835.JPG

 

DSC_0829.JPG

 

 

 

 

 

 

 



25/11/2018
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 252 autres membres