3filles et dufil

3filles et dufil

Le débardeur RUTIG

Pendant les vacances, notre petit atelier a pris ses quartiers d'été en Charentes.

 

DSCN0015.JPG

 

En effet, nous sommes partis en vacances avec nos machines. Avant notre départ, nous avions sélectionné nos projets, nos tissus et nos patrons. Autant dire que nous sommes partis bien chargés, en même temps nos affaires de couture ne prenaient pas plus de place que le sac de plongée de Monsieur.

L'été a donc été productif et il nous reste maintenant à prendre quelques photos et à rédiger les articles pour vous présenter nos réalisations.

 

Je vais commencer par vous présenter le débardeur cousu par Mimi, avec l'aide de Mademoiselle Milanor.

Il s'agit du modèle Rutig déniché dans la dernière édition du magazine OTTOBRE, version Enfants Automne 2017.

Ce débardeur est prévu pour être réalisé en jersey. Petite fantaisie sur ce modèle : un empiècement sur le haut du top, dos et devant. On peut donc choisir 2 tissus différents et éventuellement ajouter un passepoil.

 

Mimi a pioché dans mon stock de tissu. Elle a choisi un jersey rayé imprimé avec des étoiles argentées pour le bas du débardeur et pour le haut, un reste de dentelle blanche.

Le jersey avait été acheté il y a plusieurs mois à Laval, dans la boutique Tissu du Centre et la dentelle venait de chez Bretagne Tissus, il s'agissait d'un coupon de la marque Chloé.

 

DSC_1044.JPG

 

Mimi a commencé par reporter son patron, elle adore cette étape que je trouve moi plutôt fastidieuse.

Ensuite, l'étape la plus délicate consistait à placer les pièces du patron sur le jersey. Avec le jersey, il faut faire très attention au droit fil et dans notre cas, comme le tissu est rayé, il faut en plus s'assurer que les rayures se raccordent parfaitement entre le dos et le devant.

 

DSC_0774.JPG

 

Mimi a donc eu besoin d'un peu d'aide avant de pouvoir découper les différentes pièces qui constituaient son top :

  • 1 dos et 1 devant, découpés dans le jersey imprimé
  • 1 empiècement dos et 1 empiècement dos, découpés dans la dentelle

Ensuite, Mimi a assemblé le devant avec l'empiècement du devant puis le dos avec l'empiècement du dos. Pour une finition propre, elle a fait une surpiqûre pour maintenir la couture en place. 

Pour réaliser cette surpique, il faut allonger la longueur du point et s'appliquer pour coudre bien droit. Plusieurs essais ont été nécessaires avant d’arriver à un joli résultat.

C'est l'apprentissage de la couture, être patient et défaire si besoin, quand on débute, le découvite est notre meilleur ami. Mimi maîtrise maintenant parfaitement cet outil qui permet de découdre avec précision sans abîmer le tissu.

 

materiel.jpg

 

Dernière étape, l'assemblage du dos et du devant à la surjeteuse. Comme on avait pris de soin de bien positionner nos pièces sur le tissu, le raccord des rayures est parfait.....

Les coutures latérales ont été renforcées avec une couture avec la MAC.

J'ai pris en charge les finitions, c'est à dire les ourlets au niveau du col et des emmanchures.

Pour le bas du top, on a choisi de coudre l'ourlet à l'aiguille double pour une jolie finition.

 

Et voilà le travail, un joli petit débardeur !

 

DSCN0089.JPG


DSCN0090.JPG


DSCN0091.JPG


DSCN0092.JPG


DSCN0093.JPG

 

 



24/08/2017
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 108 autres membres